La Convention AERAS inclut désormais les porteurs du VIH

Avant d’accorder un prêt immobilier, les banques exigent de l’emprunteur qu’il souscrive une assurance de prêt. En cas de risque aggravé de santé, du fait d’une maladie ou d’un handicap, la convention AERAS peut, le cas échéant, s’appliquer. Elle oblige l’assureur à exercer un droit à l’oubli ou à user d’une grille de référence, et jusqu’à 3 niveaux d’analyse de la demande, sous certaines conditions. Mais elle ne l’oblige pas à accepter pour autant la demande.

Dans sa réunion du 12 mars 2021, la Commission de suivi et de propositions a approuvé une nouvelle grille de référence AERAS qui élargit les possibilités d’accès à l’assurance et au crédit d’une part pour les personnes porteuses du VIH, et d’autre part pour les personnes diagnostiquées d’une leucémie lymphoïde chronique sans qu’un traitement se soit montré nécessaire.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici : Accueil (aeras-infos.fr)

Partager cette actualité

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Voir les autres articles